Action contre les animaux sauvages dans les cirques et les delphinariums

Le Collectif Nantais Pour les Animaux organise une action le 8 Mars pour sensibiliser à la cause des animaux sauvages dans les cirques et aux delphinariums.

Il faut savoir que les animaux sauvages dans les cirques est une honte et que certains pays l’ont déjà interdit.
Les animaux sauvages comme les lions, les tigres et les éléphants seront interdits dès la fin de l’hiver dans les cirques en Belgique.
La Belgique rejoint ainsi l’Autriche, qui interdit déjà les animaux sauvages dans les cirques, et d’autres pays européens où une interdiction partielle existe (Allemagne, Hongrie, Danemark, Suède).
A quand la France ?

Les delphinariums sont des prisons pour dauphins où on les oblige à effectuer des tours sous la menace physique et de sous alimentation.
Plus d’informations ici : http://www.blog-les-dauphins.com/10-bonnes-raisons-de-ne-pas-se-rendre-dans-un-delphinarium/

Événement Facebook

Réunion du CNPA

Réunion du Collectif Nantais Pour les Animaux le lundi 24 février:
– De 18H00 à 19H30 :
Organisation de la prochaine action qui devrait porter sur l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques et contre les delphinariums. En accord avec l’actualité : la Belgique vient d’interdire les animaux sauvages dans les cirques.
-A partir de 19H30 :
Rencontre avec Mme Nicole Girel, tête de liste autonome,sans étiquette, pour les élections municipales de Nantes. Avec des postulants de la Société Civile ils sont motivés par la construction d’un Projet de Société pour NANTES intégrant la place de l’Animal dans la vie de la cité.
Elle vient pour nous parler de son projet, recueillir nos impressions et discuter ensemble.

Vous pouvez participer à la réunion et venir donner votre avis.

Pour connaitre le lieu exact de la réunion merci d’envoyer un mail à nantes.animaux@gmail.com

Événement Facebook

site de Mme Nicole Girel : http://girel-nicole.e-monsite.com/pages/page-2.html

Réunion CNPA

Réunion du Collectif Nantais Pour les Animaux pour :
– organiser la prochaine action qui devrait porter sur l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques et contre les delphinariums. En accord avec l’actualité : la Belgique vient d’interdire les animaux sauvages dans les cirques.
– discuter

Vous pouvez participer à la réunion et venir donner votre avis.

Pour connaitre le lieu exact de la réunion merci d’envoyer un mail à nantes.animaux@gmail.com

Événement Facebook

Manifestation anti corrida à Alès

Une grande manifestation anti corrida est prévue à Alès le 31 mai 2014.

Pour empêcher le massacre et envahir la ville. En 2014, la tendance 2013 va se confirmer et s’amplifier : la corrida est désormais une source de graves troubles à l’ordre public. Il est temps de l’abolir dans les 11 départements contaminés du sud de la France (voir la carte)

Pour y aller un service de transport en commun en car vous est proposé.
Tous les détails du transport ici : https://www.facebook.com/events/797357650278168/?source=1

Toutes les informations sur la manifestation anti corrida :
http://www.anticorrida.com/Manifestation-a-Ales.html

Tous contre la corrida, tous à Alès !
02_ales_acte2

Action L214 « Secouons Super U »

Nouvelle collecte de signatures en collaboration avec L214, devant le U Express rue Lafayette à Nantes.

Demandons aux supermarchés du groupe Système U (Super U, Hyper U, U Express, Utile) de retirer les œufs de batterie de leurs rayons !

Dans le cadre de sa campagne en faveur des poules pondeuses, L214 a décidé de prendre aux mots Serge Papin, PDG de Système U, qui a annoncé sa volonté « de supprimer toutes les substances qui font polémique » pour les produits à la marque U.

Rendez-vous samedi 15 février à partir de 14h00 devant U Express, rue Lafayette à Nantes.

S’inscrire sur l’événement Facebook

 

Compte-rendu du happening pour l’abolition de la viande du 1er février 2014

La mise en scène « Le repas des animaux » a beaucoup attiré l’attention, provoquant une majorité de bonnes réactions mais aussi de la surprise et du dégoût.

Un grand nombre de tracts ont été distribués, permettant parfois aux 10 militants présents d’engager la conversation avec les passants et de tenter d’éveiller les consciences.

Suite à cette action, un article a été publié par Ouest France.