Charte du collectif

Définition du collectif

Le Collectif nantais pour les animaux (ici désigné par « le collectif ») est un groupe de personnes souhaitant agir à Nantes et dans ses environs pour la cause animale et/ou le végétarisme et le véganisme. Le collectif n’a pas le statut d’association, il n’a aucune existence légale.
Il n’existe pas de structure hiérarchique au sein du collectif.
Sont considérées comme étant membre du collectif, les personnes qui sont inscrites à la partie privée du forum (réservée à l’organisation des actions) http://forum.nantes-animaux.fr/ du collectif. La signature de la charte est nécessaire pour devenir membre.
Sont appelées « militant-e-s » toutes les personnes, membres du collectif ou non, qui participent à ses actions.

 

Positionnement

Le collectif a pour objectif de défendre les animaux en tant qu’individus, notamment par l’information et la sensibilisation du public aux différentes formes d’exploitation qu’ils subissent : élevage, expérimentation, fourrure, chasse, cirques, zoos, etc.
Les arguments utilisés pour atteindre cet objectif pourront aussi bien être d’ordre éthique, environnemental, de santé, économique, etc. Le collectif défend le véganisme (et pas seulement le végétarisme ou le végétalisme) comme démarche individuelle minimale à avoir pour respecter les animaux.
En tant que collectif de défense des animaux, le message du collectif aura pour unique objectif de défendre les animaux et leurs intérêts : il ne sera défendu aucun autre positionnement, que ce soit dans les documents produits par le collectif (tracts, site Internet, etc) ou dans le discours des militant-e-s lors des actions du collectif. Ceci dans un double objectif : maximiser le temps passé à parler de ceux que nous défendons, les animaux, et permettre à toute personne (du public et militante) de ne pas se sentir exclue par le discours tenu par le collectif, quels que soit ses positionnements sur d’autres sujets.
Les discours discriminants (spécistes, racistes, sexistes, homophobes, transphobes, âgistes, etc) ou portants atteinte à une personne ou à un groupe des personnes sont totalement proscrits, aussi bien dans le message officiel du collectif, que dans le discours des militant-e-s présent-e-s lors d’une action.
Le collectif se bat contre des idées et non contre des individus. Ce principe devra être appliqué aussi bien dans le message officiel du collectif, que dans le discours des militant-e-s présent-e-s lors d’une action.

 

Intégrer le collectif

Toute personne ayant pris connaissance de notre charte et s’engageant à la respecter pourra être acceptée comme membre du collectif, et ce, même si cette personne est en contradiction dans ses actes ou dans ses idées avec le collectif (ex : une personne mangeant de la viande qui dénoncera la consommation de viande durant les actions du collectif, ou une personne sexiste qui acceptera de ne tenir aucun propos sexiste durant les actions du collectif).
Le choix d’intégrer un nouveau membre au collectif est une décision du collectif. Le/la postulant-e se présente et expose son souhait de rejoindre le collectif dans la partie prévue à cet effet sur le forum du collectif. Après concertation, les membres décident de son admission ou non à rejoindre le collectif et par conséquent à avoir accès à la partie privée du forum. Tout membre du collectif, s’il l’estime nécessaire, peut soumettre la proposition au collectif d’exclure un de ses membres.

 

Prise de décision

La prise de décision au sein du collectif n’est possible que par les membres du collectif. Les voix de tous les membres ont la même valeur.
La mode de décision se fera autant que possible à l’unanimité, en prenant le temps d’échanger et d’argumenter et en tenant compte des positions de chacun-e pour élaborer collectivement une réponse commune que chaque membre se sentira en mesure de porter. Dans les cas où une réponse rapide serait nécessaire, ou qu’aucune réponse unanime n’aurait pu être apportée, la prise de décision se fera à la majorité.

 

Modes d’échanges

Les échanges au sein du collectif se font de deux façons :
  • sur la liste de diffusion qui regroupe l’ensemble des membres du collectif et qui permet des échanges à tout moment,
  • par des réunions ouvertes à tou-te-s, se déroulant à intervalles irréguliers en fonction de l’actualité et des demandes.

Chaque membre du collectif peut initier une discussion sur la liste de diffusion ou proposer de se réunir.

 

Participation

La participation au collectif est libre, il n’y a aucune obligation de participer aux actions, à l’organisation des actions, aux échanges sur la liste, aux réunions ou à tout autre activité du collectif. Chaque membre décide seul du temps et de l’investissement qu’il souhaite consacrer au collectif, et de la façon dont il le consacre.

Assignation des tâches

L’assignation des tâches peut être ponctuelle ou permanente.
De manière générale l’assignation des tâches (quelles soient ponctuelles ou permanentes) se fait sur la base du volontariat : militer est un choix que nous avons fait et nous sommes les plus à même de savoir quelles sont les tâches qui correspondent le mieux à nos envies, nos compétences et nos disponibilités.
Pour connaître les taches ponctuelles en cours : se référer aux compte-rendus de réunions et aux échanges sur la liste.
Pour connaître les taches permanentes à pourvoir, une liste non exhaustive est disponible sur le site.

 

Gestion financière

Il peut arriver que des militant-e-s soient amenés à avancer des frais pour la réalisation de certaines tâches. Ces frais seront pris en charge par le collectif sur simple demande. Pour tout frais , il est nécessaire de les faire valider au préalable. Les moyens financiers des personnes ne doivent en aucun cas être un frein à la participation aux activités du collectif. Si un-e militant-e doit engager des frais pour le collectif, il/elle a toute légitimité à se les faire rembourser. L’engagement des militant.e.s dans le collectif est bien plus important que leur participation financière. Un trésorier sera élu.

Quitter le collectif

Toute personne souhaitant quitter le collectif, de manière temporaire ou définitive, devra le faire savoir en toute courtoisie. Chacun est libre de partir comme bon lui semble, pour quelques raisons que ce soit.

Dernière mise à jour le 16/01/2017.